Nous lisons régulièrement sur les forums de portage salarial des questions de candidats au portage salarial confrontés au choix de leur prestataire de portage.

Existe—t-il des grilles pour comparer les sociétés de portage salarial ? Comment comparer les offres entre elles ? Comment utiliser les simulateurs de rémunération ? etc…

Si ces questions reviennent souvent, c’est que le sujet semble complexe pour les non-initiés et que les offres de portage salarial et leur description ne sont pas standardisées. Pourtant, avec quelques clés et un peu de méthode, il est assez aisé de comparer précisément des offres de portage salarial et aussi de challenger les simulateurs en lignes. Décryptage… La formule de base à connaître est Salaire net total = CA x (1-FG%) x 55% Passons en revue les termes de l’équation : •Le salaire net total correspond au salaire net avant impôts sur le revenu, incluant les congés payés et la provision conventionnelle mise en réserve.

Le CA, c’est le chiffre d’affaires hors-taxe de vos prestations généré dans le mois. FG%, c’est le taux de frais de gestion négocié avec votre société de portage salarial. Il est généralement compris entre 5 et 8%, voire plus en fonction du niveau de services fournis au-delà des services administratifs de base. Quant à 55%, c’est le chiffre magique, qui correspond au taux de salaire net appliqué à la masse salariale disponible. La masse salariale disponible correspondant, elle, à votre chiffre d’affaires moins les frais de gestion.

Comment obtient-on ce taux de 55% ?

A l’heure où nous écrivons ces lignes, pour des taux de facturation journaliers compris entre 300€ et 1300€ HT (soit 99% des cas), la rémunération brute en résultant supporte des charges patronales comprises entre 42,5% et 44% du salaire brut. Le taux de charges patronales n’est en effet pas fixe, étant composé de nombreuses cotisations, certaines ayant pour assiette le salaire brut, d’autres un ou plusieurs plafonds. Retenons le taux approximatif de 43,25%. Les charges salariales, elles, pour les mêmes raisons, sont généralement comprises entre 20,8% et 21,3%. Retenons le taux approximatif de 21%. Appliquons maintenant ce calcul simple pour obtenir le niveau de salaire net pour 100€ de masse salariale disponible : 100 / (1 + 43,25%) x (1 – 21%) =55,1. Retenons le taux approximatif de 55%. Connaissant votre chiffre d’affaires estimé et connaissant les frais de gestion annoncés par les sociétés de portage salarial, il vous est donc à présent aisé de challenger les résultats des simulateurs en ligne.

Le salaire peut-il être supérieur à CA x (1-FG%) x 55% ?

C’est possible en effet, notamment si la société de portage salarial met en œuvre des dispositifs permettant d’optimiser le salaire net. Plusieurs dispositifs existent : Chèque Emploi Service Universel, Tickets restaurant, indemnité repas. L’écart devrait toutefois être limité à quelques dizaines d’euros.

Le salaire peut-il être inférieur à CA x (1-FG%) x 55% ?

Pour préciser la question, on considérera les écarts de plus de quelques euros, car nous avons arrondi le ratio de 55%. La réponse est Oui si on prend en compte 4 écarts de méthode : •Le salaire estimé n’inclut pas la provision conventionnelle. Elle est dans ce cas mise de côté pour financer vos intercontrats et vous revient au plus tard lorsque vous quittez la société de portage salarial.

Si le salaire estimé n’inclut pas les congés payés. •Si des frais professionnels viennent réduire la masse salariale disponible. Aux fins de la démonstration, pour pouvoir simplement comparer les simulateurs en ligne, nous ne prendrons pas en compte des frais professionnels.

Si la société de portage salarial facture des services optionnels. Là encore, nous ignorerons cette hypothèse pour comparer les simulateurs. La réponse peut aussi être positive si la société de portage salarial refacture des frais de CVAE (Contribution sur la Valeur Ajoutée des Entreprises), des frais d’assurance Responsabilité Civile Professionnelle ou des frais de garantie financière nous démontrions que ces coûts pouvaient représenter plus de 1% du chiffre d’affaires pour des sociétés de portage salarial de taille importante. Il est autorisé de refacturer ces frais aux salariés portés, car leurs montants dépendent directement de leur niveau d’activité.

Toutes les sociétés de portage salarial ne le font pas. On s’attend en revanche à ce qu’ils figurent quelque part sur le simulateur des sociétés refacturant ces frais. Donc si la société de portage salarial refacture ces frais liés à votre activité, on peut s’attendre à ce que le salaire net estimé soit inférieur à CA x (1-FG%) x 55%,mais ne devrait en revanche pas être inférieur à CA x 98% x (1-FG%) x 55%, à quelques euros près. Si le salaire net perçu est inférieur à cette estimation, on peut parler de frais cachés.

Comment estimer les frais perçus au-delà des frais de gestion annoncés ?

Si vous constatez un montant de salaire net avant impôts inférieur aux attentes, il convient d’estimer ce que cela représente en proportion du chiffre d’affaires. Prenons un exemple concret. Soit un chiffre d’affaires de 12 000€ dans le mois. Soit 5% de frais de gestion annoncés. On en déduit une masse salariale disponible de 11 400€. On s’attend donc à un salaire net avant impôts de 11 400 x 55%, soit 6 270€. Ce salaire inclut les congés payés et la provision conventionnelle.

Supposons que le simulateur affiche un salaire net de 6 064€. On constate un écart de 206€ de salaire net. Pour retrouver l’écart de masse salariale disponible, il suffit de diviser 206 par 55%, soit un montant de 374€. Et 374€ rapportés à 12 000€ de chiffre d’affaires, cela représente 3,1% de frais en plus des 5% de frais de gestion annoncés, soit un total de frais de 8,1%. Et force est de constater que sur de nombreux simulateurs en ligne, le salaire net estimé est inférieur de plus de 2% à ce que la méthode décrite ci-dessus permet d’obtenir. Soit des écarts de plusieurs centaines d’euros. Pour d’autres sociétés, le simulateur est exact à quelques euros ou centimes d’euros près. Vous êtes à présent armé pour comparer les offres des sociétés de portage salarial et challenger leurs simulateurs en ligne. Faites l’exercice.

Parcourez les sites des sociétés de portage salarial, utilisez les simulateurs, et voyez si le résultat attendu est conforme à vos attentes ou si un écart se fait jour. Vous serez confrontés à 4 cas :

  • Salaire estimé > CA x (1-FG%) x 55% : c’est normal si le salaire inclut des optimisations comme par exemple les tickets restaurants.
  • Salaire estimé = CA x (1-FG%) x 55%, à quelques euros près. La société de portage salarial ne prélève que les frais de gestion annoncés et ne refacture pas de frais supplémentaires
  • Salaire estimé = CA x 98% x (1-FG%) x 55%, à quelques euros près. La société de portage salarial prélève probablement des frais de type CVAE, Assurance RC Pro ou garantie financière en plus des frais de gestion annoncés. Vérifiez si cette refacturation est bien annoncée, de manière claire et transparente.
  • Salaire estimé < CA x 98% x (1-FG%) x 55%. Il y a un souci dont il faut parler avec la société de portage salarial, ou passer son chemin.

Pour conclure

Si vous voulez comparer les offres des sociétés de portage salarial, vous avez à présent une première clé, qui vous permettra au moins de déceler les situations anormales et de catégoriser les offres en conséquence.

Pour aller plus loin, nous nous tenons à votre disposition, si vous souhaitez échanger sur le sujet, si vous avez besoin de conseils, si vous voulez challenger des simulations qui vous sont proposées, voire analyser les frais qui vous sont réellement prélevés au regard de votre chiffre d’affaires et de vos fiches de salaires.